Aller au contenu principal

Changement de narratif, changement de paradigme : une question d’interprétation ?

Narratif, paradigme n’ont de cesse de poindre le bout de leur nez dans nos discussions, remarques, critiques et, parfois, à mauvais escient. Ça fait bon chic, bon genre. Mais n’est-ce pas tout simplement une question d’interprétation ?

Si Aristote avait l’occasion de nous revenir pour regarder une pierre se balancer comme un pendule au bout d’une corde, il verrait la pierre essayer d’atteindre son état naturel : le repos sur le sol. Quant à Newton, il verrait une pierre obéir aux lois de la gravité et du transfert d’énergie.

Avant Darwin, quiconque comparait un visage humain et un visage de singe était frappé par les différences. Après Darwin, on est davantage frappé par les similitudes.

Alors interprétation de ce que l’on peut voir, un appui à l’expression « l’habit ne fait pas le moine » ? Une manière de nous rappeler que l’on devrait éviter de juger les gens sur leur apparence, d’éviter des jugements hâtifs. Le verre est donc à moitié vide ou à moitié plein… À moins que je n’utilise ces mots à …mauvais escient !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :