Aller au contenu principal

Histoire courte (26) : le micheton / le tribunal

Le micheton

Le micheton, malgré ses costards en simili et ses pompes à l’italienne fabriquée en Turquie, n’était en fait qu’un demi-sel qui travaillait à la petite semaine, tel un proxénète pour quelques billets qu’il aimait exhiber du haut de sa fonction. Une vraie pétasse de foire (…)

Au tribunal

L’as, censeur de la tribune, n’aimait guère les digressions, les escaliers non plus d’ailleurs. On le disait condescendant. Le prévenu, aimant si passion, né fin, avait eu le malheur de lancebroquer au vu de tous au point que l’on aurait cru qu’il secouait la cendre d’un mégot. Il prit d’ailleurs un billet doux pour la prison, cela lui a coûté un bras, voire les deux, et ça lui a fait les pieds !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :