Aller au contenu principal

La chronique du 4 septembre 2022 : coach de vie, laissez-moi rire

Cet avis ne va certes pas augmenter mon nombre d’amis. Peu importe. Après tout, chacun a le droit de s’exprimer. Ah, cette foutue nécessité de préambule pour tenter de justifier ses propos et/ou d’y mettre un peu d’excuses au cas où la diatribe, la charia même viendrait à frapper à ma porte.

À mesure que s’élève le niveau de vie matérielle la véritable vie court à vau-l’eau. Les gens vivent de plus en plus longtemps, mais leurs vies sont plus vides, leurs passions plus fades, leurs vices plus forts lançait Octavio Paz en 1996 dans « Itinéraires ».

Si, depuis, l’eau a coulé sous les ponts, la vie, elle, semble baigner dans un triste jus fermenté et fomenté par cette imposée obligation d’être performant, de « rapporter » à qui de droit. L’éducation parentale et scolaire perd de sa superbe et, l’homme, en mal de repères, se tourne alors vers ce que l’on dénomme communément des coach(e)s qui aiment à se qualifier de vie. « Life coaching » ça sonne bien, non ? Coach, car le substantif n’est plus réservé au domaine sportif, il est aussi et en plus devenu culinaire, parental, familial, d’entreprises et j’en passe.

Il semble que bon nombre d’entre nous ne savent plus à quel saint se vouer, ne savent plus se prendre en main sans passer par les conseils d’autres à coups de monnaies sonnantes et trébuchantes, parce que oui, le conseil n’est plus gratuit, même si le risque de se prendre les pieds dans le tapis est grand.

Votre enfant est difficile ? Vos disputes conjugales deviennent régulières ? Vous êtes mineure et enceinte ? Vous…. ? Il n’est plus nécessaire de parler en famille, les coach(e)s de vie sont là pour vous. Faites appel à eux. Ils ont les solutions que jamais vous ne trouverez ailleurs. Ils sont diplômés, oui oui. ‘fin certains, en entreprises, dans le domaine sportif notamment. Pour les autres et principalement ceux de vie, l’ironie présente dans ce billet, vous laisse entendre ce que j’en pense.

Coach de vie, plus facile de faire appel à lui qu’à un psy diront ceux qui affirment ne pas être fous. Oui, bon, l’argument vaut ce qu’il faut, à savoir que dalle, nada, rien. Mais on vous lancera que le coach de vie aide à l’épanouissement que vous ne trouverez pas ailleurs. Oui, oui.

Certains écrivent même : comment devenir riche, tout le monde a le droit à la richesse, j’améliore votre vie… Inutile de vous détailler la multitude de titres qui font la fortune des auteurs. Ça marche oui. Cela marche parce qu’une certaine société, en faillite, laisse ses obligations dans les mains d’autres, peu enclins à véritablement vous aider.

Au fait dans le domaine du foot, quand ça foire, le coach est alors qualifié…de merde. Quid de celui de la vie ?

Ceci est l’avis du…Coach Fabrice, le sarcastique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :