Aller au contenu principal

La chronique du 24 août 2022 : une histoire, juste une histoire…

En audio

Apôtre du non-respect, chantre du mensonge. Ici, le diable ne s’habille pas en Prada, juste en costumes achetés à crédit ou en merderies innommables pas bien cousues ! Prêchant SA bonne parole, il n’acceptait pas que l’on puisse lui tenir tête. Sans doute ne savait-il pas que, même couronnées, des têtes étaient tombées.

Enfant, on aurait pu se dire qu’il n’était qu’un vilain margajat qui ne cessait ses espiègleries au grand désarroi de son pauvre père. Il n’aurait alors mérité que des mandales avec rotation du poignet et prise de carres sur ses pommettes.

Il n’était plus enfant, homme peut-être. Vrai, certainement pas. Se croyant pimpant comme un sou neuf, il était loin d’être un adepte de l’apocoloquintose, même s’il reconnaissait ne pas être chaussé de pantoufle de vair. Tout cela pour vous dire qu’il était toujours au lit avant minuit.

Le dimanche, toujours endimanché, il se précipitait à l’office. Dieu, il en avait des choses à dire et à se faire pardonner. Son grimoire sous le bras, ses téléphones en main, il emmenait parfois madame, histoire de faire bonne figure.

À ses heures perdues, il s’essayait aussi à l’exercice évangélique, ses rares fidèles l’entendaient lancer régulièrement un vibrant « venez à la messe, ne manquez pas mon prône surtout, j’ai quelque chose de très sérieux, de très intéressant, de très grave à vous apprendre ; venez, vous verrez que vous ne vous en repentirez pas ». Les autres avaient abandonné depuis longtemps à force de se voir sortir de son antre les poches vides et ils y allaient de leurs commentaires. Nous n’en retiendrons qu’un : engeance de vipère, va !

La messe est dite… et bonne journée.

PS : si cette histoire ressemble à la vôtre, ce n’est que pure coïncidence  et toute ressemblance…blablabla… fortuite… vous connaissez la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :