Aller au contenu principal

La chronique du 19 août 2022 : se serait-il trompé ?

Préambule : empathie, bienveillance sont certes des mots à la mode, sachez cependant qu’ils sont toujours restés au faite de ses relations, c’est en tout cas ce qu’il laisse transparaître.

Empathie, bienveillance, se taire au risque de devenir complice, éthique, moralité, doutes, questions : les mots lui viennent à la vitesse des larmes les jours de tristesse. Lui qui a toujours pensé que l’empathie et la bienveillance changeraient le monde ou, à tout le moins celui des relations humaines et professionnelles, voilà qu’on lui a asséné que s’intéresser aux membres de son équipe s’apparenterait à un manque de personnalité ! Vous avez bien lu ! Par contre les insultes et sanctions sont, elles, dans l’ordre des choses.

Il a donc pris ce que l’on appelle communément une gifle en plein visage. Il avoue d’ailleurs encore en être retourné à l’heure où il me transmet son ressenti.

« J’ai pourtant essayé de faire comprendre que les plus belles réussites étaient l’œuvre d’une équipe et que l’instauration de la peur n’avait jamais engendré de réel succès ; tôt ou tard, la pièce retombant du mauvais côté » précise-t-il.

« Passer son temps à tenter d’éteindre l’autre, parce que, bien souvent, on est soi-même incompétent, est devenu un triste sport (inter)national ».

Et comme le dit l’ami Patty Songolo, si cette histoire ressemble à la vôtre, cela n’est que simple coïncidence.

Cela me rappelle un écrit personnel à l’époque : https://lemondedefa.com/2022/04/14/pour-briller-il-nest-pas-necessaire-deteindre-lautre-chacun-peut-etre-une-lumiere-dintensite-variable/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :