Aller au contenu principal

La chronique du 17 août 2022 : j’ai arrêté le temps

Je me suis dessiné une montre au poignet, elle indique 7 h du mat’, l’aube d’une nouvelle journée.

Oui, le temps passe, il est fait de ce que vous avez envie qu’il soit. Si profiter du moment présent est important, se projeter vers l’avenir l’est tout autant.

Personnellement, j’ai arrêté le temps pour le prendre. Je l’ai appréhendé pour le savourer, le modeler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :