Aller au contenu principal

La chronique du 15 août 2022 : Desabre à la tête des Léopards

Dans un contexte plus léger, la nomination du français Sébastien Desabre à la tête des Léopards suite au départ provoqué de l’Argentin Hector Cuper a tenu en haleine les internautes.

Le bilan de ce dernier étant cataclysmique, la fédération a fait appel à un entraîneur français, peu connu dans son pays, mais ayant une certaine expérience en Afrique. Mais comme les choses ne se font pas toujours de la manière la plus simple qui soit ici, l’annonce a d’abord été démentie par le club de Ligue 2 où il officiait. C’est donc un entraîneur avec 5 victoires, 4 nuls et 6 défaites avec l’équipe nationale de l’Ouganda qui arrive annonce une certaine presse. Nos chiffres, eux, parlent de 23 victoires, 24 nuls et 34 défaites avec les Chamois en ligue 2 française. Mais bon, les chiffres, on leur fait dire ce que l’on veut, l’homme ayant eu une certaine réussite dans les clubs africains fréquentés.

Toujours selon les médias locaux, Desabre n’aurait pas l’obligation de qualifier les Léopards à la prochaine CAN. La FECOFA ne l’obligerait pas à amener l’équipe à la CAN, consciente des difficultés que trouverait le technicien français en quatre matches. Par contre, l’objectif est la CAN 2025. De quoi travailler sur le long terme ? C’est ce qui est supposé.

Lors d’une interview sur France 24 avant le 1/8 de finale avec l’Ouganda dont il était le coach face au Sénégal à la CAN 2019, il s’exprimait de cette manière : « Au départ, mon objectif c’était d’avoir un maximum d’expérience dans un maximum de pays. C’est pour ça d’ailleurs que je signais généralement des contrats de petite durée. Et mon objectif ultime, c’était de participer à la CAN ».

Outre le fait qu’il sera remercié après cette défaite, avez-vous déjà connu un entraîneur qui signait un contrat à court terme dans le monde du foot ? Moi pas.

Alors est-ce le bon choix pour l’équipe ? Pourquoi ne pas avoir choisi un enfant du pays ? Quel est le bilan des entraîneurs étrangers à la tête de l’équipe nationale ? Encore et toujours des questions.

Il faudra patienter. Le verdict du terrain est parfois cruel.

Pour info : c’est le 53ème coach depuis 1966 à prendre la tête du groupe et le 21ème coach étranger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :