Aller au contenu principal

La chronique du 7 août 2022 : l’Arche de No Way

Je sais, c’est dimanche, la messe est dite (sic). Loin de moi l’idée de vous mener en bateau. Sachez-le ! C’est juste une histoire de métaphores, d’imageries, d’homonymie et compagnie.

C’est le déluge, le navire prend l’eau, l’ancre se noie, l’encre coule. No way, pas question, pas d’accord. L’amiable n’est plus, le sauvetage est vain. No way, quoi !

A ne pas confondre avec l’histoire, la légende, le mythe « de Noé » : lui, suivait une voix, une voie…maritime s’il fallait encore le préciser. No way serait davantage une voie d’eau, sans issue, sans tout simplement. Je sais, je pars encore en vrille. C’est de nature chez moi. Il m’arrive même, avec le temps, de ne plus comprendre ce que j’ai écrit.. Way way (à prononcer ouais, ouais pour les puristes de langue française familière).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :