Aller au contenu principal

La chronique du 28 juillet 2022 : la démocratie représentative, une coquille vide en Afrique ?

Selon plusieurs observateurs experts, l’année 2022 sent le basculement en matière de politique et de géopolitique. Je parle, bien entendu, de l’Afrique. Si les colonisateurs européens de l’époque avaient bâti des Etats indépendants à « leur image » en réalisant un copier-coller de leurs constitutions respectives et de leurs administrations, force est de constater que ce concept est en train d’exploser, de voler en éclats et, toujours selon les experts, « la démocratie représentative est réduite à une coquille vide, tout juste bonne à rassurer les donateurs occidentaux » à quelques exceptions près.

Par contre, un point reste identique à la plupart des pays africains, « les clivages sont davantage ethniques que politiques. On vote pour le candidat de son clan afin de s’assurer d’un maximum de prébendes. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :