Aller au contenu principal

La chronique du 26 juillet 2022 : il se prenait pour un roi

Invention ? Réalité ? Un peu des deux ? L’interprétation au pouvoir !

Ronronnant au milieu de ses soumis, tel un roi de pacotille dont la seule force était les cordons de la bourse, il les regardait de haut, certain de sa supériorité, les ignorant superbement malgré les salutations que ces derniers lui adressaient. A sa décharge, il ne savait pas ce que signifiait travailler, attendre la réponse d’un futur employeur. Né le cul dans le beurre, une cuillère en or en bouche, seul l’argent comptait pour lui et peu importe si ses intendants n’en voyaient que très rarement la couleur laissant ainsi leurs familles dans le besoin. Qu’avaient bien pu faire ses parents pour qu’il soit ainsi ? On ne nait pas tel, on le devient se demandait-on.

Se prenait-il pour le soleil alors qu’il était incapable de briller ? Pensait-il avoir tous les droits en vertu de sa naissance ? La question ne méritait même pas de lui être posée, il était incapable d’y répondre.

Quant à l’excuse de la timidité avec laquelle on aurait l’habiller et donc l’excuser, la seule réponse qui nous venait à l’esprit se résumait au fondement, plus communément appelé « mon cul », signe de l’exaspération qui était nôtre lorsque nous apercevions le personnage.

Si sa supériorité affichée nous donnait la nausée, elle n’était cependant rien à côté des banalités qu’il pouvait lancer, de véritables insultes à nos intelligences.

Et pour en finir, comme il est coutume de le dire, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :