Aller au contenu principal

La chronique du 22 juillet 2022 : quelques déclarations d’amour

Oui, il m’est venu l’idée de parler d’amour dans ce monde de brutes. Un amour inconditionnel vu par d’illustres auteur.e.s à leurs époques respectives. Des plumes agiles, légères, subtiles dont j’aime les courbes et le sens. Je les ai mélangées, qu’ils me pardonnent cet acte osé, il me plaisait cependant de le partager.

« Quand je lève les yeux vers vous on dirait que le monde tremble. Il fallait bien qu’un visage réponde à tous les noms du monde. Il faudrait que je cessasse de vivre pour cesser de vous aimer. Mon père m’a donné un cœur, mais vous l’avez fait battre.

Vous ne saurez jamais que votre âme voyage. Comme au fond de mon cœur un doux cœur adopté. Que la beauté du monde a pris votre visage. Qu’un peu de votre voix a passé dans mon chant. Je voulais que le monde entier sût combien vous étiez, merveilleusement, incroyablement, inimaginablement belle. Vous montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec vous, seul, et vous regarder pendant l’éternité.

(…) je voudrais m’enfoncer au plus profond de l’amour partagé et permis, comme dans une tombe, et que tout cesse, et que tout cesse. Moi qui aime tant d’être aimé, j’aimerais moi-même aimer un être dont il dépendra entièrement de moi que je me fasse aimer. »

Amour Chéri, tu es pour moi le plus beau de la vie et le plus noble de la terre. Je t’aime pour tout ce que tu es pour moi, pour tout ce que tu sais m’écrire, pour la façon dont tu peux agir et comme j’aime infiniment ta beauté, ton corps, tes gestes, ta voix, et tout ce qui paraît de toi.

Je n’ai pas passé un jour sans t’aimer ; je n’ai pas passé une nuit sans te serrer dans mes bras ; je n’ai pas pris une tasse de thé sans maudire la gloire et l’ambition qui me tiennent éloigné de l’âme de ma vie.

Je suis plein du silence assourdissant d’aimer ».

MERCI à Marguerite Yourcenar, Sade, Barjavel, Montherlant, Artaud, Aragon, Apollinaire, Bonaparte même, Balzac et Eluard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :