Aller au contenu principal

Un jour je m’en irai sans avoir tout dit

N’est pas Jean d’Ormesson qui peut, qui veut. Cependant le titre m’inspire. (…) Sans avoir tout dit de mes expériences professionnelles, de l’hypocrisie et du mensonge rencontrés, de cette vie non cependant regrettée. (…) Sans avoir tout dit afin de ne pas faire peur à mes enfants sur leur futur que je n’ose entrevoir avec sérénité parce qu’ils rencontreront aussi des personnes néfastes, cela n’est pas une gageure de le dire. Qu’ils puissent néanmoins garder en mémoire que la vie est « belle » s’ils souhaitent la façonner à l’image que j’aurai tenté de leur inculquer. (…) Sans avoir tout dit, dans le cas présent, n’est point un mensonge par omission, juste un « oubli » volontaire de protection.

Je n’en dirai donc pas davantage. Sachez cependant que la roue tourne et que le constat actuel, notamment au niveau professionnel, m’a donné raison quelques années trop tôt. Oui la roue peut tourner au Bénin, en RDC, au Burundi…et dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :