Aller au contenu principal

La chronique du 28 juin 2022 : des vielles aux violons en passant par les flûtes

Un cours sur la musique ? Non, bien que…

Accorder ses violons

Cette expression française dont les origines remontent au XIXème siècle existait auparavant sous la forme d’accorder ses flûtes, l’accordeur de flûtes signifiant en argot un juge de paix.

D’autres sources signalent qu’elle viendrait d’une autre expression au même sens qui remonterait au XVème siècle à savoir accorder ses vielles. Or le passage de flûtes ou vielles au violon resterait inexplicable mais l’accordeur des instruments en question trouvait sa place au tribunal quand il existait une divergence entre deux personnes et l’accordeur de violons seul juge se devait de trancher.

Selon d’autres interprétations encore, accorder ses violons puiserait ses origines  d’un concert de Mozart à la fin de XVIIIème siècle pendant lequel il demanda à un violoniste d’accorder son instrument pour améliorer la qualité de l’œuvre en question ce qu’il fit de suite et le concert n’en fut que plus valeureux et admirable ce qui donna à la signification de cette expression le fait d’être d’accord et en réelle entente avec personne en question.

Bref, gardez à l’esprit que si vous accordez vos violons, le jury chantera en chœur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :