Aller au contenu principal

La chronique du 21 juin 2022 : mentir comme un arracheur de dents

Entre le XVI° et XVII° siècle, les dentistes, souvent présents sur les places publiques, chantaient à qui voulait bien les croire, que l’arrachage d’une dent se faisait sans douleurs. Autant vous dire que certains s’en sont souvenus longtemps.

Depuis, la dentisterie a évolué, tout comme l’expression d’ailleurs. L’on emploie plus communément de nos jours l’expression « mentir comme l’on respire », du même acabit, bien entendu.

Et les adeptes, il y en a pléthore, il pullule. Leurs propos ne les étouffent pas, même lorsque vous leur prouvez qu’ils mentent.

A lire également

https://nospensees.fr/le-mensonge-la-simulation-et-la-tromperie/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :