Aller au contenu principal

La chronique du 1er juin 2022 : partager, se taire, dénoncer ?

Les réseaux sociaux regorgent de « racisme cru, d’antisémitisme purulent et d’homophobie fétide », on continue de trouver sur ces dits réseaux des pages emplies de détestation aveugle et binaire qui charrient un volume incalculable d’inepties, de mensonges et de bile.

En soi, les réseaux sociaux ne font certes que refléter la fange de la société telle qu’elle suinte dans certains journaux, revues et livres sulfureux… Cette haine véhiculée supplantant ainsi la raison.

L’ennui avec les réseaux sociaux, c’est que la viralité, qui va de pair avec ces propos sans bornes et sans respect de rien, amplifie comme jamais ces pensées ordurières.

On peut aussi rire, se moquer de ce ramassis de salmigondis, ce que je fais parfois à la lecture de propos stupides, mais la liberté d’expression dans les cas qui nous préoccupent n’est-elle pas de condamner ces propos ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :