Aller au contenu principal

La chronique du 3 mai 2022 : avec des si…

Avec des si, l’on mettrait Paris en bouteille. Avec des si, on refait le monde (Sarah Chaibi). Avec des si, on coupe du bois (facile, celle-là).

Hypothèses conceptuelles, scénarios alternatifs, tout est « bon » dans le …message de Pero Luwara diront certains, d’autres le voueront à l’enfer, d’autres encore, incrédules, se poseront la question du pourquoi cette sortie médiatique. Quant à moi, je suis dubitatif quant au rôle que le personnage donne à la presse.

Avec des si et un peu de levure, je vais vous transformer le fleuve Congo en yaourt aurais-je envie de vous lancer. Les mondes du probable, de l’ironie et du ridicule se mélangent allégrement.

Quand on s’expose au jugement du public, c’est à eux d’avoir une opinion, mais comment pourrais-je me définir moi-même aurait dû se dire l’homme avant sa diatribe contre l’Etat.

AVC en vue ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :