Aller au contenu principal

Dansez maintenant, je vous ferai valser plus tard !

Pince-moi, je rêve tout ébaubi. Tu as osé divulguer, que dis-je divulgâcher le plaisir que j’aurais eu de le railler, de le farcer même en une époustouflante mise en scène. Je suis donc devenu, malgré moi, le dindon de ma farce au vu du tintamarre qui m’arrive aux oreilles.

Dois-je fuir la queue entre les jambes en hurlant au loup, en aboyant au son kaï kaï tant entendu lorsque mon chien se prend les pattes dans le tapis ? Saperlipopette, je suis médusé, tel un radeau ivre. Vous m’avez coupé/décalé la chique !

Dansez maintenant, je vous ferai valser plus tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :