Aller au contenu principal

Vouer aux gémonies

Quand il s’agit de se justifier ou de vouer l’autre aux gémonies, des trésors d’ingéniosité se mettent en place. Empreints d’emphases, de paraboles, de rhétorique, ils sont souvent mal employés et ils me font marrer, une espèce de flux et de reflux. Je ris, oui je ris, mais sous cape parce que j’ai encore du respect pour les auteurs de ces maladresses.

Personnellement, mon emphase n’est qu’un jeu, je n’en suis jamais dupe. Ceux qui me censurent avec amertume et gravité sont des gens qui n’entendent pas la plaisanterie sérieuse et qui ne savent pas distinguer l’hyperbole de l’exagération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :