Aller au contenu principal

Une histoire de bonhomme…

Une histoire parmi d’autres. Le monde occidental fond…

Lu sur le web

Il a neigé toute la nuit. Du coup, ce matin, j’ai fait un bonhomme de neige devant la maison !

09:00 : mon bonhomme de neige est terminé.

09:10 : une féministe passe et me demande pourquoi je n’ai pas fait une bonne femme de neige.

09:15 : je fais aussi une bonne femme de neige…

09:17 : la nounou des voisins râle parce qu’elle trouve que la poitrine de la bonne femme de neige est trop voluptueuse.

09:20 : le couple d’homo du quartier grommelle que ça aurait pu être deux bonshommes de neige.

09:25 : les végétariens du n°12 s’indignent de la carotte qui sert de nez au bonhomme. Les légumes sont de la nourriture et ne doivent pas servir à ça.

09:26 : les deux lesbiennes du quartier d’à côté me demandent pourquoi je n’ai pas plutôt construit deux femmes de neige ?

09:28 : d’autres me traitent de raciste car le couple est blanc.

09:31 : les Musulmans de l’autre côté de la rue me demandent d’ajouter un foulard à ma bonne femme de neige.

09:37 : des gilets jaunes débarquent, ils menacent de tout faire fondre si je n’enfile pas un gilet jaune à tout ce beau monde. Par peur d’inonder le quartier je m’exécute.

09:39 : une cohorte désordonnée et  »bruyante » de lycéens tente de mettre le feu à mes hommes et femmes de neige. Trop de culture accumulée, ils ne savent pas que la neige ne brûle pas…

09:40 : quelqu’un appelle la police qui vient voir ce qui se passe.

09:42 : on me dit qu’il faut que j’enlève le manche à balai que tient le bonhomme de neige car il pourrait être utilisé comme une arme mortelle.

Les choses empirent quand je marmonne : mouais, surtout si vous l’avez dans le …

09:45 : avec toute l’agitation, l’équipe de TV locale s’amène. Ils me demandent si je connais la différence entre un bonhomme de neige et une bonne femme de neige. Je réponds : Oui, les boules. Je suis alors traité de sexiste.

09:52 : mon téléphone portable est saisi, contrôlé et je suis embarqué au commissariat.

10:00 : mon histoire est annoncée sur les radios. On me suspecte d’être un terroriste profitant du mauvais temps pour troubler l’ordre public.

10:10 : tout le monde s’accorde pour dire que j’ai des complices.

10:29 : un groupe djihadiste inconnu revendique l’action.

Il n’y a pas de morale dans cette histoire… c’est juste le monde d’aujourd’hui …

Et encore…..on ne sait pas si les bonhommes de neige ont eu leur 3 doses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :