Aller au contenu principal

L’indéfectible croyance

A une certaine époque, « il » leur suggéra fortement de se rendre à l’église plutôt qu’au travail sous le prétexte qu’il fallait que les choses bougent, que les temps changent. Fidèles qu’ils étaient, ils suivirent ses recommandations. « Il » se disait l’unique représentant de Dieu et que ce dernier allait leur donner une vie meilleure.

L’employeur, voyant ses ouvriers aux abonnés absents pendant un certain laps de temps, prit alors la décision de les licencier sur le champ. Il n’avait pas d’autres solutions ; l’usine ne tournait plus, les rentrées financières fondaient comme neige au soleil. Comment aurait-il pu continuer à payer son monde sans que ce dernier ne travaille ?

Les fidèles, se retrouvant au chômage, se rendirent alors à l’église pour se plaindre de ce qui leur était arrivé : plus de quoi joindre, même difficilement, les deux bouts, plus de quoi nourrir les bouches de la famille.

Profitant de la naïveté de ses adorateurs, « il » leur signifia que leur ex-patron était mauvais comme la peste et qu’il se verrait jugé par le temps et le seigneur. « Remettez-en vous à moi, les choses vont changer… ».

Espérant encore et toujours, femmes et hommes s’en remirent à lui, grappillant à gauche et à droite quelques billets pour que vive « Il ».

Le tour était joué !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :