Aller au contenu principal

Devoir de mémoire (sélective) ?

memoireLe devoir de mémoire désigne un devoir moral attribué à des États d’entretenir le souvenir des souffrances subies dans le passé par certaines catégories de la population, surtout s’ils en portent la responsabilité.

Les exemples de souffrance ne manquent pas : la traite négrière, l’esclavage et la colonisation, le génocide arménien, la Shoah, la Porrajmos (Persécution envers les tsiganes durant la Seconde guerre mondiale), les génocides hitlérien et stalinien en Europe de l’Est, le génocide cambodgien, le génocide rwandais, la « purification ethnique » en ex-Yougoslavie, etc etc…

En Belgique, le devoir de mémoire concerne les crimes commis par les collaborationnistes belges sous la conduite de leaders, tels Léon Degrelle durant la Deuxième Guerre mondiale, et ceux commis par les colonialistes en République démocratique du Congo.

Force est de constater que notre mémoire est bien souvent sélective à la lecture de certains écrits, à la vue de certains comportements.

Réexaminons l’Histoire afin de mieux comprendre le monde, ne soyons plus spectateurs mais acteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :