Aller au contenu principal

Pour une sextape, on a décidé de détruire leurs vies !

COUP DE GUEULE !

C’est la fin des examens d’Etat.

Les uns se réjouissent, les autres pleurent toutes les larmes de leurs corps. Comme partout ailleurs. C’est la fête et qui dit fête, dit parfois dérapages. Et qui dit dérapages dit aussi, depuis l’avènement des réseaux sociaux, publications et commentaires à tout va. Comme partout ailleurs.

#RDC Cette histoire de « sextape » entre des adolescents congolais circulant depuis quelques jours – je ne l’ai pas visionnée et je ne le souhaite pas – semble ravir les amateurs d’images pornographiques puisqu’il est de bon ton (sic) de les demander à ses potes et autres, histoire de se rincer l’œil. Ohé les voyeurs, les amateurs de sensations « fortes », votre faiblesse peut être assouvie autrement : le web met, en effet, une flopée de sites à votre disposition. Soit.

Constat : des ados ont été filmés en train de…, ils ont été identifiés et leurs noms lancés en pâture au public. Ces ados ont commis l’erreur …de se faire filmer, oui, de se faire filmer. Le reste, je m’en bats les … Je sais c’est vulgaire tout autant que les propos des uns et des autres sur le sujet.

Conséquence : ils sont jugés sur la place publique, leurs identités dévoilées au même endroit. Je n’ose imaginer la peine de leurs parents et proches.

Réactions : c’est la génération fatshiste, c’est à cause de Kabila et la faute à Numbi aussi peut-être ? Vous les « purs », les « durs » qui, lorsque votre épouse est à la maison en train de s’occuper de vos enfants, fricotez avec d’autres, vous les chastes qui partagez cette vidéo à qui veut, vous les stars politiques et autres habitués à ce genre de faits, votre miroir n’a pas encore volé en éclats depuis, votre conscience vous parle-t-elle encore ? Et ne me parlez pas de Novelas et compagnie…

Conclusion : ils ne seront cependant pas pendus, brûlés, seulement exclus de leur école. Ouf ? Soulagé pour eux ? Non, hélas, puisque les autorités, parfois plus promptes à condamner irrémédiablement des « innocents », ont décidé de briser leur avenir. Que dis-je, leurs vies. Ils sont exclus de leur école ET ont l’interdiction de pouvoir s’inscrire dans un autre établissement du pays !!! Vous avez dit « droit à l’éducation, droit à l’enseignement pour tous les enfants ???

Chers élus, l’erreur est humaine, persévérer est diabolique !

Ceci est mon avis, ne vous en déplaise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :