Aller au contenu principal

Les Afghans se réfugient en Belgique, c’est l’occasion pour certains d’afficher, à nouveau, l’étendard « et nos sdf » ?

« Bobo gaucho », je sais, vous me l’avez déjà lancé à maintes reprises. C’est à la mode quand on se sait quoi dire d’autre. Après les Africains et autres, voici venu le temps de taper sur les Afghans.

Oui, la Belgique souffre suite aux inondations, oui la Belgique de papa n’existe plus, celle pendant laquelle nous étions heureux d’accueillir les Italiens pour le travail dans les mines de charbon…En quoi les réfugiés sont-ils responsables du chaos ?

Le Polonais – nationalité prise au hasard – qui ne pète pas un mot de français a piqué ton job ? Punaise, tu devais être sacrément mauvais alors !

« Qu’ils restent dans leur pays pour se battre ! » Toi, tu prendrais les armes ? Vraiment ? Pour rappel, plus d’un million de Belges ont fui le pays lors de la Première guerre mondiale…

On ne peut accueillir toute la misère du monde ? Regarde un peu les chiffres, ça te permettra peut-être de réviser ton jugement.

Et j’en passe, et j’en passe.

« Et nos SDF (sans domicile fixe) ? »

Ah la sempiternelle réflexion qui revient à la chute des températures, mais dont on se moque éperdument !

En #Belgique, quoi qu’on fasse, quoi qu’on dise, il y aura toujours l’un ou l’autre troll pour exhiber un racisme nauséabond (il m’a été dit que nauséabond est éculé) qui sera relayé par d’autres. Cela les rassure, ils se sentent moins seuls dans leur vie. Il est amusant de constater que la plupart du temps, ils n’ont cure de ce que vivent les sdf mais cela leur donne bonne conscience de crier haut et fort que l’on devrait s’occuper des « nôtres » avant les migrants. S’il n’y avait pas eu de migrants, jamais ces mêmes personnes n’auraient parlé des sdf dont, je le répète, ils se moquent. En fait c’est encore une manière d’essayer de justifier leur fameuse maxime « je ne suis pas raciste mais…. ». De plus en utilisant les sdf comme système de développement de leur pensée, ils expriment leur propre ressenti sans l’assumer. Il est en effet plus facile de montrer son mécontentement, sa haine en « imageant » son développement via la situation des sdf plutôt que d’assumer sa propre pensée haineuse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :