Aller au contenu principal

« Je représente tant de gens différents »: le geste fort de l’Américaine Raven Saunders sur le podium des JO sera-t-il sanctionné ?

L’Américaine Raven Saunders, vice-championne olympique du lancer du poids, a célébré sa médaille d’argent sur le podium des JO en formant avec ses bras un X, un message à destination des personnes oppressées.

Alors que le Comité international olympique (CIO) avait annoncé que les sportifs participant aux JO avaient le droit de s’exprimer librement sur des sujets sociétaux et politiques lorsqu’ils s’adressaient aux médias « avant et après leurs compétitions » lors des réunions d’équipe et sur les réseaux sociaux, (merci au CIO, c’est gentil de signaler que les sportifs peuvent s’exprimer à certaines conditions !!!), l’athlète est la première sportive depuis le coup d’envoi des Jeux de Tokyo à utiliser la cérémonie de remise des médailles comme plateforme politique.

Saunders a expliqué qu’elle représentait « tous les gens à travers le monde qui se battent et qui n’ont pas de plateforme pour faire entendre leur voix ».

« Mon message est de continuer à combattre, à pousser et à trouver de la valeur dans qui vous êtes, dans tout ce que vous faites », avait-elle déclaré en conférence de presse après le concours de poids. « C’est important pour moi de ramener cette médaille d’argent, car je représente tant de gens différents, je sais qu’il y a beaucoup de gens qui me regardent, qui m’envoient des messages et qui ont prié pour moi », avait-elle expliqué. « Je suis heureuse de ramener cette médaille à la maison pour eux aussi, pas seulement pour moi », avait-elle précisé.

Le hic dans cette histoire, c’est que les podiums et cérémonies de remise de médailles ne sont pas inclues dans les nouvelles dispositions du CIO, ce qui laisse entendre que Saunders est théoriquement sanctionnable par l’instance olympique.

Un commentaire »

  1. C’est un geste courageux de vouloir passer un message politique sur un podium de JO. On risque d’être sanctionné. Mais si on est motivé, la sanction est une caisse de résonnance.
    Le geste des athlètes du 200 m de Mexico était clair, il s’agissait de défendre la condition des Noirs aux Etats-Unis. En 2021, cela me semble beaucoup plus confus y compris après les explications. C’est dommage.
    Sur le plan politique on retiendra sûrement plus des Jeux de Tokyo la presque expulsion de la sprinteuse bielorusse krystsina Tsimanouskaya et son asile politique en Pologne. Cet événement pointe clairement du doigt l’oppression de Lukachenko.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :