Aller au contenu principal

L’enfant victime, tout est dit !

Touché par cette lecture, je vous invite à prendre connaissance de ces quelques passages…

« Là où les enfants devaient recevoir un stylo, ils ont reçu un couteau ; là où ils devaient recevoir un ballon, ils ont reçu une grenade et une kalachnikov ; là où ils devaient recevoir de l’amour, ils ont reçu de la haine (…) Si vous lui aviez appris à sacraliser la vie, il serait un altruiste prêt à sacrifier sa vie pour ses semblables (…) »

« Parle ! Parle aux autres des pleurs de ces enfants qui sont dans nos familles, qui sont dans nos quartiers, qui sont dans nos vies, qui sont dans notre pays et auxquels nous ne voulons pas donner de l’amour et de l’affection (…) »

Exécuté, il fut enterré dans le cimetière de la petite ville qui l’avait vu naître et il est inscrit sur sa tombe que la terre te soit légère, alors que de son vivant, il n’a fait que porter le poids de l’irresponsabilité de ses géniteurs et de ceux des membres de sa société sans que personne ne pense à le décharger (…)

L’enfant victime, 2019 – Ilunga Yamasango Dieudonné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :