Aller au contenu principal

L’écrit dure

Par leurs prénoms, je les appelle. Nous sommes devenus amis. Je l’ai décidé ainsi dès le moment où je les ai écoutés et lus. Ils me pardonneront cette familiarité. Leurs mots résonnent encore et toujours.

L’écrit dure, il est fait de hauts, de bas, de pleurs, de joies. Il est fait de souvenirs et d’actualités qu’il m’est impossible de compter même avec Pascal et ses pensées.

Du fil d’Ariane au talon d’Achille, de la force d’Hercule aux Fables de Jean, des Fleurs du mal de Charles à l’Etranger d’Albert, de la douce Madeleine de Marcel à la triste fin de Bovary annoncée par Gustave, je trace ma route.

De l’enfant victime de Dieudonné qui aurait pu se retrouver dans le Petit Pays de Gaël, des mémoires du porc-épic d’Alain en passant sous l’Arbre fétiche de Jean, je trace ma route.

Du slam qui s’enflamme de Mariusca à la véracité de Micromega en passant par Grand corps malade, je trace ma route.

Des rimes sonnantes de MC Solar aux percutantes de Kerry en survolant le plat pays du grand Jacques sans oublier les mots de Soprano, je trace ma route.

Des mots acides de Pierre aux jeux des mêmes de Raymond en passant par l’adorable cacophonie des phrases de Stéphane, je trace ma route.

Du Nord au Sud des Tuniques bleues, aux idées fixes d’Astérix en passant par l’ombre de Lucky Luke, je trace ma route.

De cinéma, je ne fais pas en vous écrivant ces quelques pas de cette route qui est mienne, il n’y aura donc pas de prénom sur ce sujet-là.

Du regard des enfants aux sourires des passants en m’émouvant de la vertu des sentiments, je trace ma route.

Aux noirs desseins de quelques clampins, nul besoin de lever le poing, la jalousie est leur destin. Il est dès lors inutile de vous faire un dessin…

Je poursuis mon chemin !

« On va plus loin avec les mots qu’avec un avion. Dès qu’on a trouvé le fil rouge, on va partout » – Stéphane De Groodt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :