Aller au contenu principal

Coucher les mots sur le papier

On couche les mots sur le papier, on les laisse reposer parfois puis les idées s’entrechoquent, se lient aussi dans une espèce de valse à plusieurs temps. Et le temps alors se plie à l’encre…

AVANT

APRÈS

Cet étrange messager me dit que je ne dois pas avoir de regrets. Après tout, l’automne et l’hiver n’ont pu s’aimer. J’ai donc laissé le temps emporter tout malgré la ténacité des souvenirs. Je ne peux cependant m’empêcher de me demander où vont les mots que je fuis, chaque mot gardé étant autant de larmes qui invitent aux regrets. Curiosité.

Je n’ai pas le temps de vivre quand s’enfuit mon équilibre : il est des heures où les ombres se dissipent, où les mots se détachent. Tout ce qui se passe alors semble glisser à côté de moi comme l’eau sur les jours. Et derrière des fenêtres, des vies longtemps se perdent, derrière des drapeaux tombent encore trop souvent des êtres en lambeaux.

Je ne sais que penser, qu’oublier. Regrets ou avancées ? Et si vieillir m’était conté, sculptant l’air et l’humanité ?

2 Comments »

  1. Et si vieillir nous apportait la paix, du temps pour prendre du recul sur les choses et réfléchir différemment? Laisser les regrets derrière soi en pensant qu’à ce moment, on a fait au mieux et que ça nous a apporté quelque chose de positif malgré tout… peu importe quel est ce positif.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :