Etats d'âme

L’arme des larmes

La bataille n’avait pas encore commencé et pourtant ses armes il affutait. Les meilleurs stratèges vous le diront, la victoire se prépare avec minutie.

Il était quelque peu amer, amer de ne pas avoir vu le jour à l’aube des duels. Les mécréants, il les aurait occis sans coup férir.

Le champ de bataille il avait choisi : les mots qu’ils soient prononcés ou écrits.

Il se devait de les peser, ils devaient se paraître du plus bel effet. Ils devaient faire mouche, toucher les consciences de ces êtres malfaisants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.