Etats d'âme

Prendre de l’auteur, prendre de la hauteur

Tragique de l’attente, tragique du choix. D’un côté S. Beckett, de l’autre, JP. Sartre. Et si je me dois, dans ce tragique, d’apposer un peu d’humour, il faudra me tourner vers J. Giraudoux, J. Romain, voire M. Pagnol.  

Que de pensées se dirait Pascal.

Le plaisir d’écriture je ressens, comme J. d’Ormesson d’ailleurs. De la liberté d’écriture, je profite comme Le Clézio. Mes cris de révolte, tel H. Bazin, sont cyniques, merci R. Nimier.

Aventurier de la condition humaine, je resterai. A. Malraux l’a souligné.

Catégories :Etats d'âme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.