Etats d'âme

Dans la série « nouvelle » pas très « fraîche » : une histoire inventée de toutes pièces…

Une bonne dose d’humour, de relativité n’ayant rien de commun avec celle d’Albert, une imagination fertile et un peu de science-fiction : tels sont les ingrédients de cette histoire qui pourrait être réelle, surréaliste, imaginaire, farfelue, déjantée à la fois.

Sprint et course de fond

L’une ne cessait de courir les garçons. Après tout c’était de son âge. L’autre, qu’on qualifiait de mature, courait les instances. L’une était plutôt adepte du 100 mètres, l’autre des courses de fond.

De leurs exploits, on ne parlait peu à l’époque. Pour les uns c’était même amusant, pour d’autres, désolants. L’eau a coulé sous les ponts les entrainant toutes deux dans les méandres de l’oubli. Il est vrai qu’à l’époque, le sport amateur ne faisait pas recette.

Bien des années plus tard, en mal de renommée sans doute, elles refirent surface : un dernier sprint peut-être. Une dernière tentative de se dérouiller les jambes, d’exister, d’exprimer une jalousie au bonheur de tiers ? L’on n’en sait trop rien. Une espèce de #metoo informel et pourtant ciblé, sentant le vomi, la calomnie, la diffamation. Quelques spectatrices et spectateurs de ce retour raté s’en sont délectés : sans connaître la triste histoire de ces athlètes d’un genre particulier, elles/ils ont fait écho d’une pseudo raison de ce come-back. C’est bien connu, ça fait chou gras, à la hauteur de celui qu’elles portent autour des cuisses, de celui qu’ils portent autour de la ceinture, semble-t-il.

D’autres en ont profité aussi pour asséner leur frustration sous de fallacieux mensonges. Preuve s’il en fallait une supplémentaire de leurs incompétences notoires. Abus de pouvoir ! Ne savent-ils pas que même couronnées, des têtes sont tombées ?

Un monde bel et bien dégueulasse dira-t-on, mais aussi un monde dans lequel nous vivons parfois.  

Terminons cette bafouille par la phrase du romancier Paul Guth : « Les jaloux détruisent ce qu’ils sont incapables de créer » : elle résume merveilleusement bien cette situation.

Au fait #balancetasalope, ça existe ? (rires)

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.