Aller au contenu principal

Récit de voyage (4) : dans la peau d’un Magellan

27 août 2020 : il devait prendre le large à 8 h, le Rafiki III l’a pris à 12 h. Merci aux petites autorités congolaises pour les multiples tracasseries administratives : elles veulent toutes « #MANGER » !!! Quand les hautes instances du pays prendront les mesures ad hoc, nous pourrons alors relancer le tourisme ! De tracasseries, il fut encore le cas à #Uvira. J’ai même monté le ton en promettant une place directe au ciel à un employé trop zélé !!!

28 août 2020 : nous sommes bien arrivés à 10 h, mais du matin et non du soir comme je l’avais compris. 20 h sur un paquebot servant normalement à la marchandise avec des toilettes dont je tairai la qualité. Un voyage sans nourriture et sans boissons à bord, ce qu’on avait omis de nous dire, une cabine avec une seule couchette et une nuit au bruit assourdissant du moteur furent les aléas de ces longues heures. Heureusement, le paysage fut grandiose.

Voici d’ailleurs quelques images de la traversée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :