Divagation monétaire

27 juillet 754, Pépin le Bref est sacré Roi des Francs. 27 juillet 2020, le #franc ne cesse de dégringoler en RDC, il y a donc bel et bien un pépin

Mais qu’il est con ce gugusse d’oser réaliser ce type de rapprochement alors que les faits n’ont rien en commun. Mais mon bon monsieur, ai-je dit le contraire ? N’y voyez que des pépins et des francs. Le ver est pourtant bien dans le fruit, juste une histoire de billet. Ah là, je fais fort : billet vert qu’est le dollar, billet qui est celui que vous lisez… ça c’est du texte, non ?

En quoi écrire des conneries serait-il préjudiciable quand elles n’ont ni queue ni tête. Bon, il est vrai que dans le cas présent, on parle plutôt serpent monétaire. Oufti, valet – expression wallonne consacrée -, le serpent qui se mord la queue et une anagramme « serpent-présent ». Quelle imagerie ! Quelle animalerie ! Quelle plaisanterie !

Bah, l’ouroboros n’est que le signe du cycle éternel de la nature. À ne pas confondre avec le Quetzalcóatl…

En attendant, et cela est dramatique, le pouvoir d’achat, déjà faible pour une grande partie de la population, ne cesse de diminuer…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :