Etats d'âme

Une rencontre que j’aurais aimé éviter

J’ai rencontré un « paysan ». Je précise qu’il ne s’agit pas de celui qui est de la campagne et qui vit de la culture du sol et de l’élevage des animaux. Non, je vous parle du paysan tombé dans la sémantique du #sot.

J’ai compris assez rapidement que sa seule préoccupation était de s’écouter parler et d’essayer de faire mettre un genou à terre à son interlocuteur. Un paysan… Ce n’est pas l’idée que je me fais de cette noble profession.

Il n’en avait que le nom étant un #narcissique de première, un Monsieur-je-sais-tout, du moins c’est ce qu’il pense et qui, pour s’en assurer, prend à témoin des personnes qui doivent encore se demander le pourquoi de la chose.

Vous me direz qu’il n’est pas nécessaire d’en faire un foin et qu’il eût été préférable de l’envoyer paître et de m’en retourner à mes moutons. Certes.
J’ai omis de préciser qu’il s’agit d’un paysan poète… ou plutôt pétard mouillé. #comprennequipourra

#ilafaitmajournée

Laisser un commentaire