On refait l'histoire

Mardi 21 juillet 2020 – Mon confinement (121) : Fête nationale

En voilà une économie !

Pas de char à bœufs ou si peu, un hélico drapé, une visite au musée, des concerts sans public et, bien entendu un Te Deum (même si je préfère le café) : le décor est donc planté. Il sera, en outre, rendu hommage aux personnes ayant eu le souci de l’Autre pendant cette crise sanitaire mondiale.

Dès lors, pourquoi ne pas #DONNER l’argent non dépensé de ces festivités à ces mêmes personnes ?

Elle est pas belle l’idée ?

Laisser un commentaire