Une histoire de valseuses, de boules, de c******* et de burnes !

Burns – Burnes

Je précise de suite que M. Burns n’en avait pas. Je parle bien entendu du « E ». Quant au reste, je ne suis pas qualifié pour en juger. Avec l’ajout dudit « E », la signification prend alors une toute autre tournure et il faut reconnaître que les avoir bien accrochées fait parfois défaut chez certains dirigeants et autres responsables.

J’ai aimé la réflexion d’Elisabeth-Boyera Itofo (Profession délinquant) à ce sujet. Je m’en serais voulu de ne pas vous en faire part.

Les deux #boules dont il est ici question, et qui ne font pas partie de celles qu’on accroche au sapin de Noël (quoique…), sont depuis très longtemps des symboles de virilité.

C’est normal : la virilité est associée au sexe prétendument fort. Et qu’est ce qui caractérise au mieux la masculinité, si ce ne sont ces deux choses ?
Or, depuis bien longtemps également, le courage est associé à la virilité (ne traite-t-on pas de ‘femmelette’ quelqu’un qui n’en a pas ?).
Il était donc assez logique dans l’esprit de certains que l’image du courage soit la présence de deux testicules bien accrochés à leur emplacement naturel et que cela donne naissance à notre expression.

En avoir ou les avoir bien accrochées sont deux variantes qui permettent de ne pas prononcer ce mot considéré comme grossier, mais tout le monde sait parfaitement à quoi se raccrocher.
Notez que, celui qui manque de courage se fait parfois traiter de « #couille molle ». Comme quoi, il semble que, pour marquer son courage, il ne suffit pas d’en avoir, il faut aussi qu’elles soient bien fermes.

Compléments

La variante « avoir des couilles au cul » existe également avec le même sens, mais cela peut prêter à confusion car, comme disait Lyautey, et confirmé par Clémenceau, « dans ma vie, j’ai toujours eu des couilles au cul, même si ça n’a pas souvent été les miennes ».

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé n’est PAS purement fortuite !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :