Mardi 14 juillet 2020 – Mon confinement (114)

Poème de Demeko Yemih

Quelqu’un m’a dit un jour
Faire de la politique
C’est autoriser aujourd’hui
Ce que demain tu interdiras.

C’est dire la même chose
De différentes manières
Et dire différentes choses
De la même manière

C’est taire son opinion
Et se servir de celles des autres
Pour en faire une ambition.

Quelqu’un m’a dit un jour

Faire de la politique
C’est arroser les fleurs
Avec du sang
Et arroser les épines
Avec de l’eau.

C’est parcourir le désert
À l’aide d’un bateau
Et l’océan,
À l’aide d’un chameau.

C’est donner d’abord
De l’eau à l’affamé
Et réfléchir après
Si du pain il lui faut

Quelqu’un m’a dit un jour

Faire de la politique
C’est transgresser la loi
En se servant de la loi
Et tuer les rêves
En se servant des rêves.

C’est concevoir l’espoir
Et enfanter le désespoir.
Élever la haine
Et attendre la peine.

Quelqu’un m’a dit un jour

Faire la politique
C’est poser la main sur la bible
Et nier sa culpabilité

C’est dire oui et non
Au même moment
Et dire le faux et le vrai
Autrement

Quelqu’un m’a dit un jour
Faire la politique
C’est cambrioler un domicile
En demandant l’échelle
Au propriétaire.

C’est partager la torche
Lorsqu’il fait jour
Et partager la boussole
Lorsqu’il fait nuit

Retrouvez-la sur Demeko.net

One thought on “Mardi 14 juillet 2020 – Mon confinement (114)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :