Mardi 7 juillet 2020 – Mon confinement (107) : le chef de quartier

Et c’est reparti pour 15 jours d’état d’urgence sanitaire sur fond de querelles politiciennes, de crises institutionnelles et de misère. Pour le bien du peuple. Ce serait la dernière prorogation dit-on.  Mais qu’est-ce qu’un peuple ? Elément de réponse via le peuple n’existe pas.

En attendant, sur le principe de Tintin au Congo, Fatshi est en Belgique…

Le chef de quartier

Les alentours de la parcelle dans laquelle je réside prennent les couleurs de petits marchands essayant, par ce fait, de gagner leur vie tant bien que mal. Ils sont pourtant sur un domaine privé, ce qui devrait poser problème. Plusieurs d’entre eux sont venus à la maison me demander l’autorisation de s’installer. Personnellement, cela ne me dérange point. Ils ont le droit d’essayer de s’en sortir et je les encourage même en leur achetant de temps à autre quelques effets. De plus, cela met un peu plus de vie dans le quartier (…)

Il se promène dans son survêtement bleu, mallette à la main. Je ne le connais pas, mais ses gesticulations et le ton de sa voix interpellent. Une espèce de receveur des contributions me dis-je. Le ton s’emballe avec quelques personnes, je m’approche et je comprends qu’il s’agit du chef de quartier. C’est lui qui organise, à la façon européenne de gérer les petits marchés, les emplacements des ambulants, qui ne le sont d’ailleurs pas puisqu’établis aux mêmes endroits tous les jours. Le ton monte, les gestes s’affolent. Je suis pris à témoin. Ce monsieur quémande de l’argent aux personnes qu’il place sur le domaine qui ne lui appartient pas. À mon propos offusqué disant qu’il vit aux dépens de ses frères et sœurs, il me répond qu’il est responsable de l’avaloir, ce qui, bien entendu, est une façon de détourner la conversation. L’attroupement grandit, les gens opinent du bonnet.

Il s’en est allé maugréant. Il reviendra certainement.

À bientôt !

#FabriceSalembier #Lemondedefa #Lubumbashi #Afrique #Confinement #Pandémie #Etatdame

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :