Politi(comi)ques ou pas

Quand médire autour d’un verre devient pédagogique !

C’est l’histoire (vraie ou pas) d’une #professeure s’adressant à une de ses collègues au son de propos des plus poétiques ; « (…) tu ferais mieux de t’occuper de tes #fesses et penser à combien d’années t’es restée en …. et tu rentres seule en … seule sans conjoint ». Sympa non ?

L’histoire en devient presque virale, nécessitant alors une intervention, diffusée à toutes et tous, d’une autorité de la place. Et quelle intervention. Je vous laisse juge !

Chers XXXX,

Cela fait des semaines que l’on me rapporte des horreurs qu’untel ou unetelle aurait proférées sur des groupes. Je n’interviens pas puisque je ne suis pas censée être au courant et qu’après tout il n’est pas interdit de médire entre soi. 

Les paroles prononcées autour d’un verre, en toute convivialité, même médisantes, s’envolent bien vite, et puis entre amis on a bien le droit de dire ce qui nous passe par la tête. Mais la distance, l’écrit, les groupes, les forums… ne permettent pas la même légèreté. Vous-mêmes en avez bien conscience et ne manquez pas de le rappeler (…).

Toutes ces calomnies finissent par circuler, par amusement ou simple désir de bavarder.

Les propos rapportés blessent ceux qui se sentent concernés et avec la distance et l’atmosphère actuelle, prennent des proportions exagérées. 

Je vous invite donc à plus de retenue, à moins de médisances, à plus de lucidité. Reconnaissez qu’on touche le fond là…

Cessez s’il vous plaît d’étaler sur toutes les boîtes mail des conflits personnels, probablement le fruit de malentendus, qui pourraient se régler entre vous.

Merci d’éviter dorénavant les messages à tous les personnels, adressez-vous à qui de droit. 

Nous sommes nombreux à avoir besoin de sérénité, inutile donc de multiplier les messages de conflits qui minent tout le monde, y compris ceux qui n’ont rien à voir dans tout ça et qui n’aspirent qu’à la tranquillité.

Je vous souhaite un bon week-end.

Un « je m’en lave les mains » des plus …euh comment dire ! A l’avenir si vous traitez quelqu’un de pédophile, de p**** et d’autres noms d’oiseaux, n’oubliez pas d’avoir un verre en main, il pourra vous servir comme preuve !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.