Belgique – RDC : regrets, excuses, récupération ?

Rien n’a changé

En #Belgique, au « lendemain » de la Covid, rien n’a changé au niveau #politique. Les bonnes habitudes de chamailleries ont repris le dessus et on parle de plus en plus d’élections anticipées. ET qui dit élections dit électeurs.

Les programmes vont diront sans doute la même chose, mais sous formes différentes. Des avancées vous seront proposées au menu, assaisonnés de « Si » et, une fois venu le temps de s’#accoupler, l’on vous servira l’addition en vous disant que le dessert promis est absent de la carte du fait de l’enfant né de l’accouplement précité.

Les électeurs

Suite au mouvement de protestations #antiracisme émanant de l’inqualifiable mort de George #Floyd, les états de service de la Belgique en #RDC sont revenus au-devant de la scène. Cela a commencé par une affaire de statues dont les Congolais eux-mêmes n’ont cure pour en arriver aux regrets des sombres activités du colonialisme. L’avancée est noble, oui, l’avancée est noble, mais son origine n’est pas le politique, c’est la pression de la rue et du… roi Philippe venant de présenter ses #regrets au nom du peuple belge.

Les regrets du roi

Au lendemain de la « lettre du roi », certains journaux annoncent que « les partis ouvrent la porte à des #excuses ». Au lendemain. Au lendemain (bis). Donc après ! De plus, lesdits partis attendent, oui, attendent « la commission parlementaire sur le passé #colonial avant de trancher »… Bref, il a fallu la mort d’un homme aux États-Unis, des propos infamants à l’encontre d’un bourgmestre d’origine congolaise et un effet boule de neige pour que nos chers élus se penchent sur le passé colonial du pays.

Plus d’un siècle

Vous me direz qu’il n’est jamais trop tard, qu’après plus d’un siècle, quelques semaines voire mois de plus, ce n’est pas grave. Mais pourquoi, justement, maintenant ? Je pense avoir déjà donné ma réponse…

Ne vous méprenez pas quant à certains propos : les excuses auraient dû être faites il y a bien longtemps. À moins que l’idée d’espérer récupérer une part du gâteau ne soit le véritable objectif au vu des sempiternels « je t’aime moi non plus » entre les deux nations…

#RDC #Belgique #Relations #Diplomatie #Récupération

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :