Etats d'âme

Lecture et écriture

Comme beaucoup d’entre nous, je me suis mis à #lire très tôt puis à lire énormément, études obligent. L’objectif de ce texte n’est pas de vous faire un cours sur l’importance de la lecture mais sachez cependant qu’elle m’a et me permet encore d’enrichir mon vocabulaire mais aussi de nourrir l’esprit. Elle me fait aussi voyager.

La lecture m’a alors amené à l’#écriture qui devint un besoin, un besoin de m’exprimer… Un coin de feuille, un carnet puis j’ai osé, comme j’aime le dire à mes élèves, OSER, oser relater une bafouille, une histoire…

Pourquoi écrire ? Exprimer ce que l’on ressent, partager une idée, pour soi, pour les autres, pour se faire (re)connaître, pour laisser un trace en lieu et place de la parole,… Pour un tas de raison en fait. Raisons qui peuvent être tout autre en fonction de qui vous êtes.

Coups de cœur, coups de gueule, coup de blues, jeu de mots…sont autant d’écrits

Maria Zambrano nous dit aussi qu’ « Écrire, c’est défendre la solitude dans laquelle on se trouve… » mais que c’est aussi « produire un effet, faire que quelqu’un apprenne quelque chose »…

Pour ma part, il me serait présomptueux de penser que j’écris pour que quelqu’un puisse apprendre quelque chose… J’écris davantage selon l’humeur, l’état du cœur, de l’esprit… J’écris par (auto)dérision, par procuration (de l’âme) parfois voire souvent… J’écris pour ne rien dire, pour faire réagir, j’écris…

Catégories :Etats d'âme, Textes

Tagué:

1 réponse »

Laisser un commentaire