Benin

Le métissage : est-ce si difficile à comprendre ?

Le métissage : est-ce si difficile à comprendre ?

En préparant mon café (noir) ce 11 juin, je me suis vu en train de voir la vie en noir et blanc. Je me souviens de l’album du 11 septembre 1996 de David Bowie intitulé « Telling Lies »… La musique adoucit les mœurs et les miens aussi !

Les relations entre blancs et noirs, les (jeux d’)échecs, les mensonges –Salut David là où tu es -, le métissage, le oui, le non, le pour, le contre.

Sacrée réflexion alambiquée, n’est-il pas ? Confusion des genres ? Melting pot d’un esprit mal réveillé ? Que sais-je, le café fume et il ne m’a pas encore éclairci les idées non pas qu’elles soient noires mais brumeuses. D’ailleurs à ce sujet, les coucher sur le papier….blanc est amusant non ?

Non le noir n’est pas systématiquement « mauvais » même si « broyer du noir » n’est pas sain. Le chèque ou le mariage en blanc ne sont pas vraiment symboles de vertu, de sagesse. Et que dire des « éléphants blancs » ! Là c’est clair.

Et si on mélangeait les deux, verrions-nous la vie en rose ? Je prends du blanc, du noir, je mélange les deux et je me retrouve avec du gris…- Aie, c’est le matin toujours -.

Pourtant le métissage, ce devrait être la vie en couleurs non ? Je suis adepte du « mélangeons-nous » (non, la suite n’en deviendra pas graveleuse !).

Quant à savoir ce que cela peut donner, il y a bon nombre d’échecs (c’est mat…hématique) mais aussi bon nombre de réussites… Bref, la vie ce n’est pas noir ou blanc, oui ou non, pour ou contre… C’est pourtant simple à comprendre.

PS : à la relecture, je ne me suis toujours pas compris et pourtant j’ai bien pris mon café !

Bises au chat

Alors pour les esprits chagrins et pour me rappeler plus tard le pourquoi et le comment de mes écrits, voici quelques explications :

  • J’avoue avoir été « amusé » par les éphémérides du jour avec l’album de David Bowie « Telling Lies » (dire des mensonges) sorti un 11 aussi… Vous avez dit théorie du complot ?
  • « Eléphant blanc » signifie construction plus coûteuse que bénéfique…
  • Gris…aie (aille) du matin (et là je vous entends dire « mais il nous prend pour des cons… « )
  • « Mélangeons-nous » : je précise que je ne suis pas un adepte de l’échangisme ni du mélangisme (sic)
  • Echec et mat…hématique (« Il nous prend encore pour des ânes »)

Sur ce, je m’en vais reprendre un café et essayer de comprendre pourquoi j’écris autant de conneries à la minute et pourquoi je n’ai pas répondu à la question « le métissage : est-ce si difficile à comprendre ? »

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.