Portraits d'Afrique

Priscilla WELO, mannequin « éclairé » !

Priscilla WELO est née à Kinshasa d’une famille de sept enfants. Ayant suivi des humanités littéraires, dont elle garde encore la passion, elle s’est ensuite tournée vers le droit où, après avoir réussi le graduat en #droit public international, elle a entamé la licence. Une tête bien faite, tombée sous le charme de Cicéron. Excusez du peu !

Célibataire, sans enfant, elle rayonne également dans le #mannequinat qui est, actuellement, son activité professionnelle.

FS – Qu’est-ce qui vous a poussé à faire ce métier ?

PW- Ce talent de mannequin je l’ai découvert quand j’étais encore à l’école, nous faisions des défilés de mode lors des Journées culturelles. Quand j’ai commencé l’Université, j’ai mis cette activité de côté étant concentrée sur mes études. Plus tard, un photographe professionnel m’a proposé de me prendre en photo ; il adorait ma taille. La publication des photos a alors lancé ma carrière. Je suis devenue son modèle en 2015. Un an après, je me suis inscrite dans l’agence ASMA. Peu de temps après, je me suis tournée vers ECLIPS AGENCY, agence de mannequins professionnels. J’y suis restée 3 ans. Depuis, j’évolue en freelance avec une équipe de professionnels du centre culturel AW’ART.

FS – D’une passion à un métier ?

PW – Au début, le mannequinat n’était qu’un passe-temps, je le faisais pour me faire plaisir, mais avec le temps c’est devenu une profession.

FS – N’est-ce pas difficile comme profession dans un pays comme la RDC ?

PW – Oui, c’est un métier qui n’a pas toujours bonne presse au pays : les mannequins ne sont pas considérés à leur juste valeur.  Certaines personnes nous attribuent des pseudos insultants ! Je ne saurais vraiment pas expliquer ce silence de la presse au sujet de ce métier, ça me paraît simplement étrange que de nos jours le mannequinat soit toujours au bas de l’échelle dans un si grand pays.

FS – D’autres passions ? Un rêve ?

PW – J’ai plusieurs autres passions notamment l’écriture, la prose, la poésie.
Mon rêve est de travailler dans l’une de ces grandes organisations internationales après mes études bien sûr.

FS – Un conseil à donner à celles et ceux qui veulent se lancer dans le mannequinat ?

PW – A ceux qui veulent se lancer dans le mannequinat, je leur conseille de faire preuve de courage, de persévérance sans perdre ses valeurs. Etre mannequin ne fait pas de nous ce que les gens disent que nous sommes.

Infos/contacts
Courriel: priscillawells8@gmail.com

+243813134559

https://web.facebook.com/Priscilla-Wells-2037108543065661/

Publicités

1 réponse »

  1. Des corps, visages et têtes qualifiés, on n’en fait plus beaucoup. Et elle fait partie de ce lot de « pas beaucoup ». 😊👌🏾

Laisser un commentaire