Etats d'âme

Jeudi 14 mai 2020 – Mon confinement (53) : cours à distance

On m’a demandé un avis sur les #cours à distance. Je me suis donc exécuté. ‘Fin je ne me suis pas tiré une balle, cela va sans dire. Je ne vais pas ici vous livrer la journée type d’un enseignant en période de confinement dans un pays où les moyens technologiques font quelque peu défaut mais plutôt un ressenti après près de deux mois.

Après avoir erré au début vu cette situation que jamais nous n’aurions imaginée, des plages horaires ont été aménagées par #classes et #professeurs afin de rester en contact avec les #élèves, mais il m’a été difficile de me contenter de cela, tout comme pour mes collègues. Une question posée hors horaire ne pouvant pas rester sans réponse pendant une semaine.

Mes moyens à défaut de moyennes

J’utilise différents moyens de #communication avec, il faut bien le reconnaître, de nombreux essais infructueux : des échanges en vidéo live sans cesse interrompus faute d’une connexion stable notamment.

La base étant Pronote, je dépose, en début de semaine, les travaux à réaliser sur la plate-forme accessible et aux parents et aux élèves. Le mailing et l’application whatsapp complétant le tout. Après près de deux mois de confinement, force est de constater que les questions, surtout chez les plus jeunes, restent invariablement les mêmes : « M’sieur, j’comprends pas (alimenté par un paquet de sous questions), M’sieur je ne sais travailler que le soir avec le wifi de papa, M’sieur, y avait pas de courant à la maison … En un résumé très très bref, M’sieur, je fais quoi ? »

Et zou, la pirouette des niveaux de langue pour arriver à répéter plusieurs fois les #consignes, réexpliquer les travaux demandés. S’énerver sur soi-même en se disant qu’on n’est peut-être pas assez clair et pester parfois sur l’un ou l’autre, je l’avoue. Mais que reprocher à ces élèves qui posent des questions alors qu’ils pourraient tout simplement rester silencieux et ne rien faire. En cela, je leur dis bravo même si de mon côté, je me sens comme un phénomène de cirque à jongler avec une série de cours, de moyens et de…jurons !

D’autres questions auxquelles il m’est difficile de répondre fusent également : « M’sieur, pourquoi doit-on payer la totalité du minerval, c’est papa qui demande. M’sieur, les notes vont compter pour le bulletin ? M’sieur maman ne comprend pas l’exercice. » Cette dernière question posant aussi la difficulté des parents d’assister leurs enfants, plus que de coutume, en ces temps particuliers.

Quand vous recevez un « M’sieur, votre salaire va être réduit de 15% en vue d’assurer la pérennité de l’établissement » (libellé de la sorte pour l’uniformité des questions reçues), vous avez envie de leur dire OUI, papa doit tout payer sinon moi je ne le serai pas. De jongleur, vous devenez attrape-mouches, attrape-fric. Vous vous sentez manipulés. Pourtant, vous continuez consciencieusement votre tâche sans compter vos heures qui dépassent largement celles d’une situation dite normale.

15 % de salaire en moins, une connexion internet qui vous troue l’autre poche : Une véritable équation à plusieurs inconnues dont je ne pense pas pouvoir trouver la solution. Il est vrai que je suis prof de lettres, pas de math. Perte nette mensuelle, et là ce n’est plus une inconnue !

Quand on aime, on ne compte pas. Oui, c’est possible. Je dirai juste que c’est pour les enfants avant tout. Les esprits chagrins, pour ne pas dire autre chose, diront que c’est aussi pour assurer la continuité de votre emploi. Je répondrai à cela en son temps. Vous en serez surpris.

Ma perception de l’enseignement à distance ? La voici.

https://lemondedefa.wordpress.com/2020/03/22/je-ne-suis-pas-un-heros-enseignement-a-distance-un-leurre

Et, pour en finir, je vous propose de lire ou relire, comment je perçois mon travail et la relation avec les parents.

https://atomic-temporary-56731638.wpcomstaging.com/2019/02/26/tout-est-relatif-mon-cher-message-aux-parents

#FabriceSalembier #Lemondedefa #Lubumbashi #Afrique #Confinement #Pandémie #Etatdame

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.