Dimanche 10 mai 2020 – Mon confinement (49)

C’est la fête des Mères, du moins en #Belgique et dans d’autres pays. La #France attendra.

Une fête des #Mères particulière en un moment confiné en passe de déconfinement, là aussi, tout dépend de l’endroit du globe. Pour certains, cela ressemblera davantage à un « faites des mères », histoire de passer le temps.

La mère, qu’on voit danser le long d’la cuisinière. Pardon, je m’égare, mais au vu de la situation de la #femme ici et là, il y a de quoi encore se poser la question. Même si l’on vous dit que c’est une question – encore – de culture.

« Dans les yeux de ma mère, il y a toujours une lumière… » nous dit Arno. « Une mère, ça dort un œil ouvert », nous dit Lemay.

Je n’en dirai pas davantage.

Bonne fête à toutes les mamans, peu importe la date.

Et pour la mienne, en particulier.

« Cette année, pas de collier de nouilles, pas de dessin quelque peu maladroit, mais sincère. Oui je sais, c’est dur à admettre, mais j’ai passé l’âge de te fabriquer un petit cadeau. Malgré cela je sais que je serai toujours ton bébé que tu as vu grandir trop vite. Et toi, tu seras toujours ma maman chérie, que j’aime fort. Très bonne fête des mères et plein de bisous. »

Et demain, « 11 mai » bien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :