Politi(comi)ques ou pas

L’école etc…onfinement

Je ne suis pas oiseau de mauvais augure, je laisse ce rôle au corbeau.

Cela fait des années qu’on nous rebat les oreilles sur le coût du redoublement, des années qu’on stigmatise l’échec, celui qui ne devrait plus exister en milieu scolaire, mais pourtant bien réel ailleurs.

On sait ce que je pense de l’enseignement à distance en pareille situation de stress. Soit.

On ne sait pas encore de quoi sera fait demain, mais « on » pense déjà à prolonger le calendrier scolaire, à déplacer les examens. Les principaux intéressés n’ont rien demandé, les parents non plus !

Le courage politique ne serait-il dès lors pas de sortir de cette espèce d’hypocrisie ambiante et d’annoncer une année « blanche » en pareille circonstance en ouvrant les portes de l’année supérieure à chacun des étudiants ? Laissons-les vivre auprès de leurs parents sans leur ajouter le stress du « on vous dira quoi en temps voulu pour les examens », laissons-les penser à autre chose en ces instants difficiles.

Je vous pose la question…

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire