Aller au contenu principal

Ai les boules

jai-les-boulesAi les boules non pas à cause des mots reçus (quoi que…) : Devaient se retrouver dans le texte : iconoclaste, gordon, scrofuleuse, légende, biologique et hormonal…

Je n’en ai jamais parlé auparavant de peur d’être moqué – c’est en effet quelque peu « comic’s » comme histoire – mais bon les internautes m’ont un peu forcé la main.

Mon père biologique a fait partie des super-héros américains: Flash Gordon. Je l’ai aimé profondément et encore aujourd’hui qui plus est quand il est accompagné de petits fromages.

Né en 34 à Leidenstadt (sous pavillon américain), comme j’aime à le préciser après 2 écoutes du tube de Goldman, il a combattu Ming de Mongo qui voulait s’emparer de la terre. Mon père, ce héros.

Mais là ai les boules. Ai les boules parce qu’une espèce d’iconoclaste m’annonce que tout cela n’est que légende et que mon père ne s’appelait pas Flash Gordon mais bien Guy l’éclair, de nationalité française et pâtissier de surcroît !

Quand on s’attaque à mon père, c’est hormonal chez moi, question de testostérone. Ai les boules et une furieuse envie de tordre le cou à cette scrofuleuse rumeur (ou tumeur, je ne sais plus)…

Allô maman ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :