Etats d'âme

Elucubrations d’un vendredi matin

Observer les gens, regarder un homme âgé assis à une table et se demander à quoi il pense, tenter de sonder l’esprit d’une maman parlant à sa fille ; qu’a-t-elle bien pu lui dire pour que cette dernière s’en aille gaiement rejoindre ses camarades de jeu. Lever les yeux au ciel et voir un héron vous survoler, quelle est donc sa destination ? Et quid du lézard lézardant sur le mur à la recherche de l’un ou l’autre moustique égaré : ce dernier sait-il qu’il risque de servir de repas au premier ?

Et quand les regards se croisent, que se disent-ils ? A quoi pensons-nous l’un et l’autre, surpris que nous sommes d’avoir été repérés dans notre observation ? Nous esquissons un sourire, nous opinons du bonnet, histoire de nous saluer dans un certain moment de gêne.

Lorsque je décris une situation, que je tire un portrait, peut-on considérer que je viole l’intimité, voire l’âme d’une personne ? Ne suis-je pas en train de déshabiller une personne qui n’a rien demandé ? Serait-ce un jugement ? Qui suis-je ? Qui est-il ? Qui sommes-nous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.