Etats d'âme

Remake d’une dernière Cène ?

Ils se réunissaient tous les midis pour le repas commandé par traiteur, leur lieu de travail ne disposant pas de cuisine. Les cancans, typiquement féminins lui laissait-on entendre, étaient au centre des conversations.. Il en souriait se disant que si cela permettait aux gens de se divertir un moment, cela n’était pas bien grave et, de toute façon, cela lui importait peu. Il n’appréciait guère ces moments dits conviviaux. Il n’y participait d’ailleurs pas.

Un jour, parce qu’une histoire commence toujours comme cela, une bonne âme lui signala qu’il avait été le sujet d’un de ces temps. En d’autres moments, il en aurait encore souri. Cependant la calomnie était au menu et il n’avait pas été invité. Quoi de plus normal, il ne côtoyait d’ailleurs pas ces gens-là, paraphrasant ainsi le grand Jacques. De plus, il n’est pas dans les habitudes humaines de médire quelqu’un en sa présence.

Relativisant allégrement la vie, il n’en avait cure, mais, à son grand désarroi, le fiel faisait son œuvre au point où d’autres lui conseillaient de réagir. Propos innommables, diffamation pure, accusations graves, sombres supputations sur une actualité dont les protagonistes ne connaissaient rien. Lui qui en général savait comment réagir, ne savait plus que faire, que dire. Ils pensaient à d’autres accusés, comme lui, à tort. La seule question qui lui venait à l’esprit était de se demander comment l’être humain pouvait-il en arriver à pareilles extrêmes ?

Il n’a d’ailleurs toujours pas trouvé la réponse.

Publicités

Laisser un commentaire