Céline Banza, la vie à l’état pur

Elle est jeune, elle est pleine d’énergie, elle représente une bien belle facette de son pays.

La sublime Céline Banza était à Lubumbashi ce 1er février 2020 pour un concert qui restera dans les cœurs et les souvenirs. Une salle bondée, des sonorités engendrant l’adhésion unanime du public, une intimité partagée… Une véritable communion !

Talent RFI Prix découvertes 2019, cette jeune file de 22 ans vit à Kinshasa et est considérée comme une des plus belles voix de la #RDC, ce que nous confirmons aisément. Sa chanson fétiche « Te Rembi » fait d’ailleurs un tabac.

« Té Rembi, c’est mon corps et elle parle du corps de la femme comme limite à laquelle les hommes s’arrêtent et comme limite que nous-mêmes les femmes avons parfois du mal à dépasser et mettre en mouvement. Donc, c’était une colère, un cri, un souci et une remise en question pour dire que la femme est au-dessus. Elle-même doit se rendre compte de cela et se réveiller au bout d’un moment et l’homme de son côté aussi doit savoir que la femme est au-dessus » dit-elle.

Un bien bel hommage qui est, selon nous, un message percutant à l’aube de la journée internationale du 8 mars consacrée aux droits de la femme.

Que pouvons-nous lui souhaiter pour l’avenir ? Le meilleur assurément.

Lubumbashi 1er février 2020 – Halle de l’Etoile

Céline est sur FB

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :