Etats d'âme

Déperdition en orthographe…chez les profs aussi !

Si l’on peut être un très bon prof tout en ayant des difficultés orthographiques, il est à constater une nouvelle fois encore que l’orthographe est en déperdition. Chez les élèves lance-t-on régulièrement. On en oublie les professeurs ! Pour les premiers, il sera annoncé que la responsabilité est d’ordre éducatif, pour les seconds, il sera répondu que le sujet est…tabou ! Fort de café, n’est-il pas ?

C’est un participe passé non accordé, un pluriel boycotté, un verbe mal conjugué ou un nom commun massacré. Des fautes vont se glisser, ici ou là, dans des bulletins du premier trimestre remis, ces prochains jours, aux parents d’élèves. Toutes ne seront pas des étourderies.

La baisse du niveau d’orthographe ne concerne pas que les étudiants. Certains enseignants tombent également dans les pièges de la langue de Molière.

« Ensemble correctE… », exemple d’un début de phrase sur un bulletin. Vous en trouverez d’autres sur le web.

https://lemondedefa.com/2019/03/21/prof-de-francais-le-don-quichotte-des-moulins-de-lorthographe/

« C’est un sujet sensible. Difficile de dire à un collègue : T’as fait une faute »…entend-on çà et là et si vous osez le dire, on vous rétorquera – en langue de bois – que la matière enseignée n’étant pas le français, il n’y a pas lieu de « verbaliser » les élèves… Pardon, je parlais de VOS fautes, cher collègue.

#Bisesauchat #Lemondedefa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.